Caillou qui bique
À l’assaut du Caillou-qui-bique !

À trois quarts d’heure de Lille, on vous emmène dans un petit coin de paradis transfrontalier, entre Belgique et France, au cœur de l’Avesnois  : « Le Caillou-qui-bique ». Rien que le nom est une évocation à la découverte et à la vadrouille ! Du haut de ses 25 mètres, cet ensemble rocheux est le point culminant de belles balades à faire dans le coin, au cœur de bois d’Angre et arrosé par la Grande Honnelle.

L’histoire raconte que Satan, découragé du chemin à faire pour empêcher la construction d’une abbaye, lâcha l’énorme rocher prévu pour la détruire dans ce coin de nature situé sur la commune d’Honnelles. Depuis, le caillou bique, c’est-à-dire dans le patois de Valenciennes, qu’il est comme placé en équilibre. Cette terre de légende est en tout cas un excellent lieu de balades à faire en famille, comme par exemple cette petit rando bien sympa passant par Eth !  Au printemps, quand les sous-bois sont tapissés par des jonquilles et des narcisses, en été pour se tremper les pieds dans la Grande Honnelle qui borde le chemin, en automne pour s’émerveiller devant toutes les couleurs des feuilles et même en hiver pour apprécier un chocolat chaud ou une bonne crêpe au Chalet du Garde.

Le Caillou-qui-bique est situé dans le Parc Naturel des Hauts Pays et ses nombreuses balades. À quelques kilomètres de là, nous vous recommandons plus chaleureusement de passer faire un tour Chez Mireille, un café-brasserie à Gusignies, pour déguster par exemple des croques au maroilles ou déguster la bière des Jonquilles, dont la brasserie Le Baron trône à quelques centaines de mètres… Aux beaux jours, la terrasse sous les arbres et son coin jeux pour enfant est plus qu’agréable !

 

Thibault

Votre commentaire