Tous au Festival du court métrage !2 min read

Amateurs de petites trouvailles ciné, ne manquez pas le Festival International du Court Métrage de Lille du 9 au 13 octobre 2013. Pendant une semaine, l’événement offre un temps de découverte autour de la création audiovisuelle en format court, sous toutes ses formes (animation, fiction, documentaire, expérimental), et de rencontre avec des professionnels invités. Il réserve une place privilégiée aux formes contemporaines, à l’innovation et aux formats numériques. Cette année, une centaine de films courts venus du monde entier sont soumis au vote du jury professionnel, du jury jeune et du public.

Au programme : compétitions internationales, nationales et jeune public, Digital Stories (avant-premières d’œuvres interactives collectives : courts métrages, jeux vidéo et mapping), marathon du court métrage, soirée VisualMix (Gérald Kurdian + Vilain), Nuit de l’animation (avec Frankenweenie en lancement de soirée au Sébastopol) et plein d’autres rendez-vous 100 % audiovisuel.

Les cinéphiles en herbe sont notamment invités à découvrir des petits films bien sympathiques les samedi 12 et dimanche 13 octobre à L’Hybride et à la gare Saint-Sauveur pour les compétitions jeune public dédiées au plus de 5 ans et aux plus de 8 ans :

Les plus de 5 ans ont rendez-vous samedi 12 à 14h30 à L’Hybride et dimanche 13 à 11h à la gare Saint-Sauveur pour un programme d’1h03 : Le lapin et le cerf de Péter Vácz, Bassement de Milán Kopasz, Monsterbox de Ludovic Gavillet, Derya Kocaurlu, Colin Jean-Saunier et Lucas Hudson, Partir de Joanna Lurie , Mille-pattes et Crapaud d’Anna Khmelevskaya, Esprits de Davy Durand, Le Petit Oiseau et la Feuille de Lena von Döhren, Rêveur de Charbel Ka, Drôle de bruit de Pernille Sihm et Ida Maria Schouw Andreasen, Rob ‘n’ Ron de Magnus Igland Møller et Peter Smith.

Les plus de 8 ans ont rendez-vous le samedi 12 à 16h30 à L’Hybride et le dimanche 13 à 14h30 à la gare Saint-Sauveur pour un programme d’1h13 : Under the Fold de Bo Juhl Nielsen, Mal de Terre de Olesya Shchukina, Merci mon chien de Julie Rembauville et Nicolas Bianco-Levrin, Poussière d’étoiles de Mischa Rozema, Les adieux de la Grise de Hervé Demers, Dip N’ Dance de Hugo Cierzniak, Bigshot de Maurice Huvelin, Nuisible de Tom Haugomat et Bruno Mangyoku, Portraits de Voyages, Côte d’Ivoire : Le Wax de Bastien Dubois, Goutte d’Or de Christophe Peladan.

Attention, toutes les projections sont gratuites en dehors de la fameuse Nuit de l’animation (15/10 €).

Renseignements : 03.20.53.24.84

illustration : Le lapin et le cerf

Auteur :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.